Lycée Charlemagne

D'un marais au « Marais »

L'urbanisation du quartier Saint-Paul remonte à l'époque mérovingienne. Dans une zone marécageuse, ancien cours de la Seine, traversée par une voie romaine conduisant à Meaux - l'actuelle rue Saint-Antoine -, Saint-Éloi, ministre de Dagobert 1er construisit en 630 une basilique dédiée à Saint-Paul-de-Tébaïde, ruinée en 845 par les Normands.

Appelé « Culture Saint-Éloi », puis village Saint-Paul, le hameau se développe lentement durant le haut Moyen-Âge. Lorsque Philippe Auguste, partant pour la croisade, décide entre 1190 et 1209 la construction d'un rempart protégeant sa capitale, il lui fait traverser la paroisse Saint-Paul. Cette enceinte, dont un spectaculaire fragment domine depuis 1946 le terrain de sport du lycée, ne sera jamais détruite mais littéralement absorbée par le quartier qui se développe autour de l'église Saint-Paul-des-champs. La façade du lycée donnant sur la cour d'honneur garde le plan et l'alternance de murs et de tours : l'escalier d'honneur est construit sur l'emplacement d'une de ces tours.

Sous le règne de Charles V (1337-1380) le village Saint-Paul est promu au statut de quartier noble. Le roi, évitant son château du Louvre devenu dangereux pour lui, s'installe dans un ensemble d'hôtels particuliers qu'il aménage en un Hôtel Saint-Paul, véritable palais royal. D'autres demeures nobles se construisent aux abords de la résidence royale : l'Hôtel des Marmousets construit en 1384 propriété du duc d'Orléans, frère de Charles VI le Fol, et l'Hôtel de La Rochepot, propriété de la famille de Montmorency.

Suite : L'ère des jésuites

14 rue Charlemagne
75004 Paris
Tél  01 53 01 98 30
Fax  01 42 72 78 18
RNE 0750652B